Comment explorer les temples cachés d’Angkor au Cambodge en évitant les foules ?

Ah, Angkor… Cette merveille architecturale qui a résisté à l’épreuve des temps, située à Siem Reap au Cambodge, est un lieu que tout voyageur se doit de visiter au moins une fois dans sa vie. Non seulement pour son importance historique, mais aussi pour l’ambiance unique qui y règne. Mais, comment bien profiter de ces temples mythiques sans être constamment dérangé par la foule des touristes ? C’est un défi, et nous allons vous montrer comment relever ce défi de manière époustouflante.

Démarrez votre journée avant le lever du soleil

Il est souvent dit que les premiers oiseaux attrapent les vers. C’est particulièrement vrai en ce qui concerne la visite des temples d’Angkor. En débutant votre journée avant que le soleil ne pointe son nez, non seulement vous assisterez à un spectacle naturel à couper le souffle, mais vous éviterez également les hordes de touristes.

Lire également : Quelles sont les meilleures routes pour une randonnée à vélo à travers le Vietnam ?

Pour vous rendre sur le site, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour un tuk-tuk, moyen de transport local économique et typique ou bien louer un vélo si vous êtes amateur de balades à deux roues. Ne vous inquiétez pas pour le petit-déjeuner, les vendeurs ambulants aux alentours du temple d’Angkor Wat sauront satisfaire votre appétit matinal.

Optez pour un itinéraire hors des sentiers battus

Lors de votre visite, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus. Bien sûr, l’immense temple d’Angkor Wat est un incontournable, mais il y a tellement plus à découvrir. Près de 50 autres temples sont éparpillés dans le parc archéologique d’Angkor, certains étant moins connus et donc moins fréquentés.

A lire aussi : Quels sont les meilleurs spots pour le surf en Indonésie : îles et saisons ?

Parmi ces joyaux cachés, nous vous recommandons le temple de Preah Khan, un véritable labyrinthe de salles et de couloirs, ou encore Ta Nei, petit temple isolé et souvent ignoré des circuits touristiques classiques. Ces temples moins connus vous offriront une expérience plus authentique et paisible.

Vivez Angkor au rythme des locaux

Une autre astuce pour éviter la foule est de visiter les temples à des horaires où les touristes sont généralement moins nombreux. En effet, alors que la majorité des visiteurs rentrent à Siem Reap pour le déjeuner, pourquoi ne pas emporter votre repas et faire une pause pique-nique à l’ombre des temples ?

Vous pouvez également envisager de rester après le coucher du soleil, lorsque la plupart des touristes quittent le site. C’est l’occasion de vivre une autre facette d’Angkor, plus calme et mystérieuse.

Privilégiez la visite en semaine

Si votre planning le permet, envisagez de visiter les temples en semaine. Le week-end, le site attire non seulement les touristes internationaux, mais aussi les locaux, en particulier le dimanche. De plus, le prix de l’entrée est moins élevé en semaine, ce qui ne gâche rien.

Choisissez un hébergement stratégique

Enfin, le choix de votre hébergement peut grandement influencer votre expérience de visite. Optez pour un hôtel situé à proximité des temples, ce qui vous permettra de vous y rendre plus facilement et plus rapidement. Certains hôtels proposent même des tours privés, pour une expérience plus personnalisée.

En suivant ces conseils, nous sommes convaincus que vous pourrez profiter de votre voyage à Angkor de manière plus sereine et plus intense. Car, après tout, l’important n’est pas la quantité de temples que vous visitez, mais bien la qualité de l’expérience que vous y vivez.

Planifiez votre visite des temples éloignés

Le parc archéologique d’Angkor, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, s’étend sur plus de 400 km². Au-delà des temples les plus connus tels qu’Angkor Wat ou Angkor Thom, il existe de nombreux temples éloignés, moins connus des touristes et donc souvent moins fréquentés. Planifier une visite des temples éloignés peut être une excellente façon d’échapper à la foule tout en découvrant des lieux d’une beauté saisissante.

Situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est d’Angkor, le temple de Banteay Srei, connu comme "la citadelle des femmes", est un exemple de temple éloigné qui vaut la peine d’être exploré. Construit en grès rose, il est célèbre pour la finesse et la richesse de ses sculptures. Autre exemple, le temple de Banteay Kdei, situé à l’est d’Angkor Thom, offre un havre de tranquillité loin des foules.

Pensez également à explorer les temples situés autour du lac Tonlé Sap. Véritable mer intérieure, le Tonlé Sap est le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est. En fin de journée, vous pourrez profiter d’un magnifique coucher de soleil sur le lac, loin de la frénésie touristique.

Pour atteindre ces temples éloignés, vous pouvez louer un vélo ou un scooter à Siem Reap, ou encore engager un chauffeur de tuk-tuk pour la journée. N’oubliez pas de vous munir d’une carte détaillée du parc archéologique et de prévoir suffisamment d’eau et de nourriture pour la journée.

Faites appel à un guide local

Les temples d’Angkor sont chargés d’histoire et de symbolique. Pour en saisir toute la richesse, pourquoi ne pas faire appel à un guide local ? Non seulement il pourra vous expliquer les subtilités de l’architecture et des bas-reliefs, mais il pourra aussi vous faire découvrir des endroits moins connus, loin des foules.

Un guide local peut également vous aider à planifier votre visite de manière stratégique. Il connait les horaires d’affluence des principaux temples et pourra vous conseiller sur le meilleur moment pour les visiter. Il saura également où trouver les meilleurs points de vue pour le lever ou le coucher du soleil.

Faire appel à un guide local, c’est aussi une façon de soutenir l’économie locale. Vous pouvez trouver des guides à Siem Reap, la ville la plus proche des temples, ou à Phnom Penh, la capitale du Cambodge. Certains hôtels proposent également leurs propres guides.

Conclusion

Explorer les temples d’Angkor, c’est partir à la découverte d’un héritage culturel et historique exceptionnel. Cependant, la popularité grandissante de ces sites peut parfois entraver l’expérience de visite. En suivant ces conseils – démarrer tôt votre journée, opter pour un itinéraire hors des sentiers battus, vivre Angkor au rythme des locaux, privilégier la visite en semaine, choisir un hébergement stratégique, planifier la visite des temples éloignés et faire appel à un guide local – vous aurez toutes les clés en main pour éviter la foule et profiter pleinement de votre voyage à Angkor.

Que ce soit le lever du soleil sur Angkor Wat, la découverte des temples moins connus comme Preah Khan ou Banteay Srei, ou encore un coucher de soleil sur le lac Tonlé Sap, chaque moment passé à Angkor sera un souvenir inoubliable. N’oubliez pas que l’important n’est pas la quantité de temples que vous visitez, mais bien la qualité de l’expérience que vous y vivez. Bon voyage au Cambodge !

Copyright 2024. Tous Droits Réservés